Choisir sa baignoire : tout l’importance du bon matériau

Aujourd’hui, il existe de nombreux types de décoration et de style de salle de bain. Chacun ménage peut désormais avoir une salle de bain unique. La baignoire fait partie intégrante de la salle de bain et elle est disponible dans de nombreuses formes et tailles. Le plus important dans la sélection d’une baignoire, c’est son étanchéité et sa solidité. En effet, le choix du matériau de baignoire n’est pas à négliger tant pour ses propriétés que pour son poids.

La baignoire en acrylique : la plus usitée aujourd’hui

La baignoire en acrylique est conçue à base de plaques d’acrylique de 3 à 6 mm d’épaisseur. Elle est fabriquée à partir d’une aspiration à chaud, chauffée pour être ramollie puis appliquées sur un moule lui donnant la forme exacte. La coque est ensuite renforcée par projection de résine polyester et de fibre de verre sur l’extérieur. Le traitement grade sanitaire et la teinte dans la masse déterminent sa résistance aux rayures et aux ultra- violets. La baignoire en acrylique est légère et s’intègre à tous les espaces. Elle est moins froide au toucher et conserve également la température de l’eau. L’acrylique est un matériau de baignoire qui résiste aux rayures et aux chocs divers. Par ailleurs, elle ne nécessite pas beaucoup d’entretien, il suffit d’une éponge et d’un détergent doux pour la rendre impeccable au quotidien.

La baignoire en acier émaillé : la plus résistante aux différentes agressions

Les baignoires en acier émaillé sont fabriquées  à partir d’une tôle acier emboutie, d’une épaisseur de 1 à 3,5 mm. C’est un long processus qui nécessite une vitrification de l’’email à une température aux environs de 840°C. La baignoire en acier est très résistante aux rayures et aux chocs, elle résiste également aux produits agressifs. L’acier émaillé est un matériau de baignoire 100% écologique et non polluant, les personnes qui aiment la nature peuvent l’opter et préserver l’environnement. De plus, en cas d’incendie, ce matériau ne dégage pas aucune fumée toxique. L’inconvénient réside dans sa capacité de conserver la chaleur même s’il suffit de mettre de l’eau chaude avant d’y rentrer.

La baignoire en résine : la plus agréable au toucher

Ce type de baignoire est gélifiée de résine polyester et d’une couche teintée. La baignoire n’étant pas colorée dans la masse, mais c’est la résine qui définie la couleur finale, en ajoutant d’autres matières et de pigments. Cette résine est utilisée pour protéger la baignoire contre les rayons, les chocs, les ultra-violets, les agents chimiques. Elle offre également à la baignoire un aspect brillant, lisse et rend la baignoire agréable au toucher. De plus, les baignoires en résine se déclinent en une grande variété de formes (ronde, rectangulaire, carrée, etc.…) et de couleurs. Mais son seul défaut, c’est qu’elles sont fragiles et par conséquent peu durable.

Douche à l’italienne, une mode qui ne s’essouffle pas !
Tendance douche : le receveur XXL